Feuille dominicale du 15 au 22 avril 2018 - publié le 14 avril 2018

Feuille paroissiale n°16-2018
du Dimanche 15 avril 2018 au Dimanche 22 Avril 2018
La douce joie de ta Parole qui illumine notre vie, Seigneur !

Cliquer ici pour imprimer la feuille dans son format original:

SECTEUR PAROISSIAL SAINT JEAN (AVIGNON)
PAROISSES: ND de LOURDES, ND de la PAIX,
St JEAN BAPTISTE (en reconstruction)

Contact: 1 Bd. ND de France 84000 AVIGNON   Tél: 04 86 34 56 83
Père Paul : 07.51.94.26.23 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Diacre Jean Gabriel Fally : 06.11.44.08.59 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Vicaire Marcel Bieffo :07 52 95 36 26 mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.secteurparoissialstjean.com

" Allez, je vous envoie, de toutes les nations faites des disciples...apprenez-leur à garder mes commandements et moi Je suis avec vous tous les jours ......" (Mt 28,18-20)


Feuille paroissiale n°16-2018
du Dimanche 15 avril 2018 au Dimanche 22 Avril 2018
La douce joie de ta Parole qui illumine notre vie, Seigneur !

Lorsque tout semble voué à l’échec, Tu viens par ta parole nous ragaillardir et nous remettre en chemin.
N'est-ce pas, Cléophas, toi et ton compagnon, bénéficiaire de la Parole du Ressuscité sur le chemin d’Emmaüs ?
Pierre ne peut plus se taire, la Parole de Dieu l'a envahi...
Dans notre cœur de chrétiens, Tu nous redis ô Maître, cette même Parole qui a traversé les espaces et les générations : Allez de toutes les nations, faites des disciples...
Parole-Alpha à l'origine de la Création et de toutes choses, Parole-Oméga accomplissement et achèvement de tout, Parole éternelle.
Puisse la Parole de Jésus-Ressuscité être reçue et accueillie dans notre monde qui a besoin de la vraie parole pour sa joie et sa libération.

Bon dimanche à toutes et à tous ! C'est par ta Parole que nous te connaissons.    
.................................................................................................Père Paul


PROGRAMME DE LA SEMAINE

Confessions sur Rdvs - Mois de Jésus bon Pasteur

Adoration Eucharistique:
NDL - Notre Dame de Lourdes : tous les matins de 7h00 à 8h30
NDP - Notre Dame de la Paix :  le vendredi de 17h30 à 18h00
SJB - Saint Jean Baptiste : pas de Messe Chapelle en reconstruction

Samedi 14 avril 2018: Saint Maxime

  • Journées des conseils paroissiaux: de 9h à 16h à la paroisse du Sacré-Cœur
  • 09h00 NDL Messe
  • 10h00 NDL Catéchisme adultes
  • 11h00 NDL Groupe de chants
  • 18h00 NDP Messe anticipée du dimanche

Dimanche 15 avril 2018: 3ème Dimanche de Pâques

  • 10h30 NDL Messe
  • 16h-17h30 NDL Chants

Lundi 16 avril 2018: Saint Benoît Joseph Labre

  • 08h30 NDL Messe

Mardi 17 avril 2018: Saint Anicet

  • 18h00 NDP Messe

Mercredi 18 avril 2018: Saint Parfait

  • 08h30 NDL Messe

Jeudi 19 avril 2018: Sainte Emma de Brême

  • 08h30 NDL Messe
  • 09h15-16h NDL Adoration

Vendredi 20 avril 2018: Saint Marcellin

  • 17h30 NDP Adoration
  • 18h00 NDP Messe

Samedi 21 avril 2018: Saint Anselme

  • 09h00 NDL Messe
  • 10h00 NDL Catéchisme adultes
  • 11h00 NDL Groupe de chants
  • 18h00 NDP Messe anticipée du dimanche

Dimanche 22 avril 2018: 4ème Dimanche de Pâques

  • 10h30 NDL Messe
  • 16h00-17h30 NDL Chants

 


INFORMER– PRIER – PARTAGER

Repas partagé : Merci à tous ceux qui étaient avec nous  dimanche dernier. Nous avons partagé un moment sympathique de convivialité. C'est beau et bien d'être ensemble et de fraterniser.


Denier de l'Eglise:
Depuis le dimanche des rameaux, c'est reparti pour la nouvelle campagne du denier de culte. Comme son nom l'indique, Denier du culte, c'est une contribution annuelle au montant de la convenance de tout chrétiens pour les besoins de la mission de L'Eglise. Avons-nous le droit de nous soustraire de l'élan communautaire? N'est-ce pas notre façon d'être les pieds, les yeux, les bras, la bouche du christ pour notre temps? Quelle est ma réponse aujourd’hui face à l'appel (et / ou au rappel) de l'Eglise comme une mère qui s'adresse à ses filles et fils en vue du bien de tous?


Pâque et Pâques, les deux mots désignent-ils la même chose?
Pâque (au singulier) est une fête juive tandis que Pâques (au pluriel) est une fête chrétienne. Pâque (pessah en hébreu) a été d’abord une fête pastorale (chaque famille juive sacrifiait un agneau dont le sang était mis sur la porte de la tente ou de la cabane et le but de ce rite était de protéger la maisonnée contre les mauvais esprits), puis une fête de moisson (la fête du pain sans levain ou pain azyme). C’est plus tard que l’on commença à commémorer l'exode ou la sortie de l’Égypte des Pharaons.
Pâques (le mot est forgé au 16e siècle), tout en rappelant ce passage des Hébreux de l’esclavage à la liberté, célèbre le passage de Jésus de la mort à la vie mais Jésus ne revient pas à la vie comme Lazare car le frère de Marthe et Marie mourra une seconde fois alors que le Christ est vivant pour toujours; il ne meurt plus. Et non seulement, la mort n’a plus de pouvoir sur lui mais elle est définitivement vaincue par sa mort. C’est pourquoi la résurrection de Jésus est aussi considérée comme “la mort de la mort”. Comme dit saint Paul, la mort a été vaincue, engloutie pour toujours par la vie (1 Cor 15, 54). Et c’est cela la bonne nouvelle pour les chrétiens. Pourquoi une bonne nouvelle? Parce que, longtemps, la mort a été vue par l’homme comme la fin de tout. De ce fait, elle inspirait peur et angoisse. Avec la résurrection de Christ, la mort n’est plus la fin de tout mais passage: passage de la vie terrestre à la vie en Dieu ou vie éternelle. Et la vie éternelle est la vie où “Dieu sera avec les hommes, habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu” (Ac.21, 3-5).


II/ Des gens étaient-ils présents quand Jésus sortait du tombeau?
Non, personne n’a assisté à la résurrection de Jésus; personne ne l’a vu en train de ressusciter. Par contre, le Ressuscité est apparu à Marie de Magdala (l’apôtre des apôtres car elle sera envoyée par Christ pour annoncer à Pierre et à ses compagnons qu’Il est sorti du tombeau et qu’Il les précède en Galilée), aux apôtres sans et avec Thomas, aux deux disciples qui se rendaient à Emmaüs.



III/ La foi chrétienne est-elle compatible avec l’appartenance à la Rose-Croix /Franc-Maçonnerie?
“Si le Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vide et vide aussi est votre foi”, affirme saint Paul (1 Cor 15, 13). Le cœur de la foi chrétienne se situe là: nous croyons que Jésus est mort et ressuscité. C’est pourquoi Pâques, plus encore que Noël, demeure la fête chrétienne la plus importante, la fête des fêtes. C’est pour la même raison qu’il est impossible d’être chrétien et rosicrucien/franc-maçon (Maçons et Rosicruciens nient la résurrection du Christ).


IV/ Les disciples de Jésus ressusciteront-ils, eux aussi? Si oui, à quelles conditions?
Christ est “les prémices de ceux qui sont morts”, lisons-nous dans 1 Co. 15, 20. Ce que l’apôtre Paul veut dire ici, c’est que la résurrection de Christ annonce la résurrection future de ceux qui se confient en lui. Mais on ne ressuscite pas comme ça. Quiconque veut entrer dans la vie éternelle doit faire des efforts ici-bas car c’est dès maintenant, pendant notre vie terrestre, que commence la résurrection. Celle-ci est à l'œuvre quand nous passons de l’égoïsme au partage, de la peur au courage de défendre la justice et la vérité; quand nous passons du repli sur soi à l’ouverture aux autres, de l’orgueil à la simplicité, de la haine à l’amour sans frontières; quand nous passons de la jalousie ou de l’envie à la reconnaissance du talent de nos frères, du désir de vengeance au pardon. La haine, l’égoïsme, la peur, la soif de domination, la volonté de puissance sont de mauvais penchants contre lesquels nous devons lutter comme Jésus lutta contre les trois tentations du diable au désert ou contre la tentation de renoncer à donner sa vie au jardin des oliviers. La vie chrétienne est une lutte permanente; c'est tous les jours que le chrétien est à l'agonie (lutte se dit “agon” en grec). Et lutter signifie quelquefois mourir à soi-même. Le chrétien doit mourir aux œuvres de la chair. Et cette lutte se gagne parfois dans les larmes et le sang; c’est une lourde croix sur nos épaules. C’est la raison pour laquelle Saint Paul dit que "nous proclamons, nous, un Christ crucifié" (1 Co 1, 23).


V/ Jésus a-t-il désiré souffrir et mourir?
Non, Jésus n’a pas désiré souffrir et mourir; jamais il n’a fait l’apologie ou l’éloge de la souffrance. La dernière phrase du Notre Père (”délivre-nous du mal”) et les malades qu'Il guérit prouvent qu’il était contre toute forme de souffrance; à Gethsémani, il n’affiche pas un calme olympien comme Socrate condamné à boire la ciguë mais déclare: “Père, si cela est possible, fais que cette coupe s’éloigne de moi”. La croix qu’il a portée (insultes, humiliations, rejet et crucifixion) n’est qu’une conséquence de la vie qu’il avait choisi de mener: accueil des pécheurs et exclus, dénonciation de la cupidité, du formalisme et de l’hypocrisie des scribes et pharisiens, etc. Il ne s'agit donc pas de courir après la croix, de penser que plus on souffre, plus on se sanctifie. Bref, ni dolorisme, ni masochisme. En revanche, si nous marchons dans les pas de Christ, si nous appliquons son message (pleurer avec ceux qui pleurent, ne pas s’attacher aux biens matériels, prendre fait et cause pour les petits et défavorisés, lutter pour un monde juste, libre et humain, etc.), nous serons inévitablement persécutés, détestés et rejetés; cette croix-là, nous devons être fiers de la porter car, à la différence du parler en langues, des miracles, des prophéties, du don de prédication, de la connaissance qui disparaîtront, le service de nos frères ne passera pas.


Messe avec les Italiens:
La communauté Italienne Avignonnaise se propose de participer à la messe dominicale du 6 mai prochain à 10h30. Merci de leur faire bon accueil pour un temps de spiritualité et convivialité.

 

 

Informations supplémentaires