Feuille dominicale du 11 février au 18 février 2018 - publié le 10 février 2018 - page 3

INFORMER– PRIER – PARTAGER

Carême 2018

+ Mercredi 14 février : Mercredi des cendres et début du carême
- 18h30 : Messe unique à Notre de Lourdes - Messe avec imposition des cendres
+ Vendredi 16 février : 17h chemin de croix suivi à 18h de la messe à Notre Dame de la Paix   ( tel sera le programme de tous les vendredis de carême)

Quelques dispositions:
+ Abstinence obligatoire :
L'Eglise indique 2 jours obligatoires de jeûne et d'abstinence :
- Le mercredi des cendres et le vendredi saint.
En dehors de ces jours dits obligatoires, l'Eglise ne proclame pas la fête pour tous les autres jours mais plutôt la sobriété.
Le dimanche, en raison de son caractère de JOUR DE RESURRECTION, n'est pas un jour de jeûne.

+ Compréhension du sacrifice ou du jeûne:
Autrefois, l'accent était beaucoup mis sur la nourriture et sur la viande. Cette disposition n'est pas abrogée, elle reste toujours valable, toutefois, il serait également utile de voir dans sa propre vie, ce qui constitue un obstacle majeur à la faveur divine ou qui m'empêche de me présenter devant Dieu convenablement : trop de paroles inutiles, la cigarette, la difficulté à écouter les autres, à pardonner, à partager, à s'ouvrir...

Le but de toutes ces privations, c'est de mériter d'être encore et toujours appelé ami de Dieu. En effet, notre vie est aussi une vie de sacrifices et de mortifications. L'hédonisme épicurien auquel le monde actuel nous invite n'est pas le cadre favorable dans notre recherche de l'UNIQUE VRAI BONHEUR. L'Homme serait-il devenu objet de plaisir démesuré jusqu'à y perdre son âme ? Tout porte aujourd’hui à le croire vu que l'on veut nous convaincre que l'effort et le sacrifice sont d'un autre temps. Dans cette compréhension des choses mondaines, la passion et la croix doivent être occultées de la vie se présentant comme une négation de Dieu...Sachons donc trouver ce qui est juste et convenable.

+ Qui n'est pas concerné par le jeûne et la mortification?
- les enfants de moins de 15 ans
- Les personnes âgées
- Les malades ou tout autre personne sous traitement médical
- Les femmes portant une grossesse ou les nourrices

(Toutes nos excuses pour l'enseignement sur l’Évangile selon St Marc interrompu au profit de l'importante journée de fête. Vous aurez votre petit billet sur le 2e Évangile la semaine prochaine)


Informations supplémentaires