Feuille dominicale du 14 janvier au 21 janvier 2018 - publié le 11 janvier 2018 v2 - page 3


INFORMER– PRIER – PARTAGER

Monseigneur Jean - Pierre CATTENOZ est en Côte d'Ivoire depuis le samedi 12 janvier pour plusieurs raisons: saluer les familles des prêtres en service dans le diocèse d'Avignon, prêcher une retraite à la Communauté Néo-Cat, etc.
Prions pour lui.

- Depuis le lundi dernier avec le baptême du Seigneur, le Cycle de Noël (Avent + Fêtes de Noël) s'est achevé, faisant la place à la première partie du temps ordinaire. Dès lors, nous vivrons ce temps ordinaire jusqu'au mardi gras, veille du temps de carême. Le temps ordinaire est le temps de témoignage et de l'engagement. La couleur liturgique est le VERT. C'est un moment favorable pour que chacun de nous devienne une chance du salut pour l'autre. Que cela nous soit gravé dans le cœur afin que nous prenions pour nous-même et en faveur de tous, les meilleures dispositions dans notre agir au quotidien. Puisse la grâce de Dieu nous conduire.

Le Notre-Père est une prière qui nous change
"La prière nous change. C’est ce que disait beaucoup les Pères de l’Église. Cette prière du Notre-Père n’est pas seulement une prière mais une école de prière, une école de l’être chrétien et une école de notre désir. Prenons un exemple très simple. Nous spontanément quand nous prions, nous disons Seigneur, fais que nous ayons ceci, fais que nous ayons cela, que la Paix soit signée dans le monde et que ma grand-mère aille mieux… Autant de demandes qui sont très légitimes. Il ne s’agit pas de ne pas les demander, même si elles sont triviales. Au Seigneur, on peut tout lui demander, comme à un père. Cependant, la prière du Notre-Père nous réapprend les priorités. Ce que nous disons d’abord, ce n’est pas « Seigneur délivre-nous du mal ». C’est d’abord, « Seigneur, que ton nom soit sanctifié ». La priorité du chrétien, c’est de prendre en compte la gloire de Dieu, le saint nom de notre Père. « Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite », nous prions d’abord pour que la gloire du Seigneur soit pleinement manifestée. Ce qui est la priorité de notre prière, c’est d’abord la gloire de Dieu. Ensuite, c’est demander ce qui convient. « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour », « Pardonne-nous nos offenses », « Ne nous laisse pas entrer en tentation », « Délivre nous du mal » … Cet ordre des demandes est inverse à celui ce que nous faisons spontanément : d’abord on demande des choses pour soi, et après on pense à remercier Dieu et à manifester sa gloire. Le Notre-Père nous apprend à faire l’inverse. D’abord la gloire de Dieu ! Un peu comme Jésus dit dans l’Évangile : cherchez d’abord Dieu et tout le reste vous sera donné par surcroît. Ce Notre-Père est l’école de notre désir. Il réoriente notre désir vers des biens véritables, vers des biens célestes".
(Père Guillaume de Menthière, Redécouvrir le Notre Père, Paris, Edition Salvator, 2017)


Conseil paroissial : Nous rappelons à tous les conseils que la prochaine réunion des deux conseils - pastoral et affaires économiques - aura lieu le mercredi prochain 17 janvier, même lieu et même heure. Veuillez prendre toutes les dispositions utiles pour la première réunion de la nouvelle année 2018. Merci pour votre disponibilité.

Informations supplémentaires