Feuille dominicale du 19 novembre au 26 novembre 2017 - publié le 18 novembre 2017

Feuille paroissiale n°47-2017
du Dimanche 19 novembre 2017 au Dimanche 26 novembre 2017
PAUVRETE ET CHARITE S’EMBRASSENT

 

Cliquer ici pour imprimer la feuille dans son format original:

 

SECTEUR PAROISSIAL SAINT JEAN (AVIGNON)
PAROISSES: ND de LOURDES, ND de la PAIX,
St JEAN BAPTISTE (en reconstruction)



Contact: 1 Bd. ND de France 84000 AVIGNON   Tél: 04 86 34 56 83
Père Paul : 07.51.94.26.23 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Diacre Jean Gabriel Fally : 06.11.44.08.59 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Vicaire Marcel Bieffo :07 52 95 36 26 mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.secteurparoissialstjean.com

" Allez, je vous envoie, de toutes les nations faites des disciples...apprenez-leur à garder mes commandements et moi Je suis avec vous tous les jours ......" (Mt 28,18-20)


Feuille paroissiale n°47-2017
du Dimanche 19 novembre 2017 au Dimanche 26 novembre 2017
PAUVRETE ET CHARITE S’EMBRASSENT


La pauvreté est la condition d’une personne qui manque de ressources, de moyens matériels pour mener une vie décente. Elle est aussi un terme caractérisant la situation d’un groupe de personnes ou d’une société qui ne dispose pas de ressources suffisantes pour lui permettre de vivre ou de satisfaire ses besoins fondamentaux et se développer normalement.


    En effet, en ce trente-troisième dimanche ordinaire désigné comme journée de la charité, chaque chrétien catholique est invité à poser un acte d’amour et de bienfaisance envers les pauvres et les nécessiteux par le biais du secours catholique. Aussi, ce 19 novembre choisi par le Pape François comme journée mondiale des pauvres, devra être l’occasion de rencontre concrètes des chrétiens catholiques avec les pauvres et à un « partage qui devient style de vie. »  

 
    « N’oublions pas que, pour le disciple du Christ, la pauvreté est avant tout une vocation à suivre Jésus pauvre », insiste-t-il appelant en même temps, à ne pas rester inerte et encore moins résigné face à la pauvreté, tandis qu’émerge toujours davantage la richesse insolente qui s’accumule dans les mains de quelque privilégiés et souvent est accompagnée de l’inégalité et de l’exploitation offensant la dignité humaine. »


    Aujourd’hui, ne fermons pas notre cœur et nos mains, mais ouvrons-les aux pauvres, aux faibles, aux hommes et aux femmes dont la dignité est trop souvent bafouée. En somme, les pauvres ne sont pas un problème. Ils sont une ressource où il faut puiser pour accueillir et vivre l’essence même de l’Evangile : « Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le revaudra. » (Mt 6,3-4)


    Manifestons donc ici et maintenant notre charité qui est une attitude de cœur. Car la charité est la vertu théologale par laquelle on aime Dieu par-dessus toute chose pour lui-même, et son prochain comme soi-même pour l’amour de Dieu.                                                                       Père Marcel

Informations supplémentaires