Feuille dominicale du 10 septembre au 17 septembre 2017 - publié le 09 septembre 2017

Feuille paroissiale n° 37
du Dimanche 10 Septembre 2017 au Dimanche 17 Septembre 2017
Le Pardon ou la générosité du cœur aimant

 

Cliquer ici pour imprimer la feuille dans son format original:

 

SECTEUR PAROISSIAL SAINT JEAN (AVIGNON)
PAROISSES: ND de LOURDES, ND de la PAIX,
St JEAN BAPTISTE (en reconstruction)

Contact: 1 Bd. ND de France 84000 AVIGNON   Tél: 04 86 34 56 83
Père Paul : 07.51.94.26.23 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Diacre Jean Gabriel Fally : 06.11.44.08.59 mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Vicaire Marcel Bieffo :07 52 95 36 26 mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.secteurparoissialstjean.com

" Allez, je vous envoie, de toutes les nations faites des disciples...apprenez-leur à garder mes commandements et moi Je suis avec vous tous les jours ......" (Mt 28,18-20)

Feuille paroissiale n° 37
du Dimanche 10 Septembre 2017 au Dimanche 17 Septembre 2017
Le Pardon ou la générosité du cœur aimant

Est-il possible d’aimer sans faire des sacrifices, sans se faire violence pour un bonheur plus grand ? Le Christ nous l’a dit : « Il n’y a pas de plus grand don que celui de sa vie pour ceux qu’on aime » ou encore « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir ». Tout part du cœur. Le cœur, ce n’est pas simplement l’organe physiologique qui régule le sang, ce n’est pas uniquement le siège des sentiments, c’est plus que cela : c’est l’intérieur de l’Homme, siège de ses secrets. Il nous faut penser avec notre cœur et non uniquement avec notre tête. Que nous dit le cœur de Jésus : Pardonner pour véritablement aimer et vivre. Mais comment y arriver, n’est-pas un leurre, une illusion ? Est-ce possible de pardonner ? Pardonner, c’est offrir le sourire à nouveau, recommencer à reprendre le chemin ensemble, repartir sur les bases de l’amour et non dans un système de gagnant-gagnant ou de don-contre don. Tout cela semble être des mots creux tant autour de nous, et même dans nos maisons, plusieurs tentatives ont échoué et les stigmates des différentes blessures sont encore là ? Ce que Dieu nous demande n’est jamais au-dessus de notre tête. Tous, nous pouvons y arriver si le désir de sortir de soi pour aller à aller à la recherche de l’autre nous habite réellement. Sommes-nous heureux tout seuls ou joyeux avec les autres ? Il est mieux, malgré les difficultés relationnelles, d’être en communauté que de souffrir seul dans son carré. En vérité, personne n’est heureux tout seul. Osons l’Amour ! Osons le Par-don, le don le plus grand et le plus beau car aimer, « c’est se donner et tout donner »        Bon dimanche à toutes et à tous !     Père Paul

Informations supplémentaires