Feuille dominicale du 21 mai au 28 mai 2017 - publie le 21 mai 2017 - page 3

INFORMER– PRIER – PARTAGER

Confirmation - adultes : le 03 juin à Notre Dame de Doms


Solennité de l’Ascension : Mercredi 18h à Notre Dame de la Paix, Messe anticipée
Le Jeudi à 10h30 : Messe du jour à Notre Dame de Lourdes


Remerciements :
A tous ceux et à toutes celles qui sont toujours à la tâche sans faire de bruit et qui aident la paroisse à avancer tout doucement à travers les services divers : sacristie, décoration, entretien, liturgie. Pour cette fois, merci particulièrement à cette personne qui a laissé les traces de son cœur du côté de la grotte derrière le presbytère. Quel travail ! Soyons nombreux à faire de même sans toujours qu’on nous le demande, et lorsque cela est fait sans attendre de monter les marches d’un tapis rouge. Les meilleures choses données sont celles qui sont simples.


Neuvaine à L’Esprit Saint : du 25 mai au 3 juin
A partir du 26 mai prochain, Tous les jours une heure d’adoration, de louange et de chapelet à Notre Dame de Lourdes de 18h30 à 19h30 et le 03 mai de 9h à 12h30 : petite causerie-débats, confession, adoration, messe.


Demandes ou Intentions de messe :
Elles sont offertes AUSSI BIEN pour les défunts que POUR LES VIVANTS. Certes, c’est de notre devoir de prier pour nos morts mais n’oublions pas d’offrir à Dieu toutes les situations de détresse de notre vie et de notre temps et Lui rendre grâce pour la vie qu’Il nous donne. Comprenons bien que les demandes ou intentions de messe ne sont pas UNIQUEMENT pour les défunts. C’est important de prier aussi pour les vivants.


Le silence à l’Eglise
Le silence fait partie de la Liturgie de l’Eglise. En effet, il est prévu pendant la Messe des moments pour garder le silence et rester en adoration ou en contemplation profonde. Depuis longtemps, et surtout ces derniers temps, nos rassemblements eucharistiques sont devenus des lieux d’embrassade et d’accolades de toutes sortes, de chuchotements, de bavardages et de rires qui rompent le silence et perturbent le ou les voisins, qui eux-aussi assistent à ce forfait sans mot-dire, préférant souffrir dans leur cœur, au risque de passer pour celui ou ceux qui jugent. Si nous ne sommes pas courageux à crever l’abcès ou à prendre le taureau par les cornes, nos rassemblements eucharistiques ressembleront à des jours de marchés bruyants ou à des foires.


A propos de la communion
Est-ce que dans l’Eglise catholique tout le monde peut communier ? La réponse est NON. Ne peuvent communier selon la discipline de notre Eglise que les personnes qui sont en situations régulières c’est-à-dire :
- Baptisé et ayant fait la première communion ou la communion solennelle
- Le communiant régulier qui a le cœur tout disposé pour approcher la Sainte Table (révision de vie en harmonie avec la vie de foi, confession…)
- Ne pas être dans une situation de concubinage : vivant ensemble dans une relation maritale de couple sans être marié à l’Eglise (ici, il ne suffit plus d’être baptisé uniquement mais d’être dans les dispositions requises)
- Ne pas être dans une situation de concubinage d’un premier mariage existant dont le lien n’est pas rompu alors qu’on vit dans une autre situation de couple avec un autre conjoint et une autre conjointe.

Informations supplémentaires