Feuille dominicale du 29 janvier au 05 février 2017 - publié le 26 janvier 2017

Feuille paroissiale n°05/2017
du Dimanche 29 janvier 2017 au Dimanche 5 février 2017
Le Bonheur … Mais lequel ?

 

Cliquer ici pour imprimer la feuille dans son format original:

 

SECTEUR PAROISSIAL SAINT JEAN (AVIGNON)
PAROISSES: ND de LOURDES, ND de la PAIX,
St JEAN BAPTISTE (en reconstruction)


Contact: 1 Bd. ND de France 84000 AVIGNON   Tél: 04 86 34 56 83
Père Paul : 07.51.94.26.23   E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Diacre Jean Gabriel Fally : 06.11.44.08.59   E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.secteurparoissialstjean.com


Du Pape François (lors de l’accueil du Pape par les jeunes) : « … Vous les jeunes, vous êtes la joie et l’espérance de l’Eglise et du monde. Mais j’ai mal de voir des jeunes qui à peine la vingtaine d’âge sont déjà à la retraite. Quelle espérance voulez-vous communiquer au monde si vous-mêmes êtes morts ? »

 

Feuille paroissiale n°05/2017
du Dimanche 29 janvier 2017 au Dimanche 5 février 2017
Le Bonheur … Mais lequel ?

Comment définir le bonheur ou encore serions-nous capable de l’expliquer ? Il y a des expressions qui échappent à toute connaissance et qui ne peuvent se comprendre qu’à travers les faits et des exemples donnés ou vécus. Que remarquons-nous au quotidien à travers le comportement de nos concitoyens ou de ceux qui vivent avec nous ou dans le même environnement ? Tout le monde court dans tous les sens, à peine si l’on ne se marche pas là-dessus à la recherche d’une satisfaction personnelle ou collective qui apaiserait nos sens voire notre existence.  Si un jour, tous ces mouvements étaient filmés par une énorme caméra et projetés sur un gigantesque mur comme dans un film, on se rendrait compte que les hommes sont devenus presque des fous, à la recherche de ce qui les fait courir sans jamais le trouver.  

Et pourtant hier comme aujourd’hui, tous courent à des vitesses variables selon le degré de bonheur ou de satisfaction que l’on recherche. Jusqu’à la consommation des temps, on courra, seul les plus sages comprendront que le secret du vrai bonheur, c’est le cœur des tout-petits qui sait s’abandonner entre les mains de Dieu, comme l’argile dans les mains du potier pour lui donner la forme qui convienne.  A la recherche du bonheur, laissons notre cœur battre au rythme du cœur de Dieu.

                                        Bon dimanche à toutes et à tous !  Père Paul

Informations supplémentaires