Aleteia - Le sens oublié de l’Assomption - publié le 20 août 2016

La Vierge n’est pas un accessoire folklorique de la foi catholique. (extrait)

(...) En cherchant un peu, on trouve : on n’a jamais cherché le tombeau de la Mère de Jésus parce qu’à la fin de sa vie terrestre, elle n’est pas morte, mais s’est endormie et a été « élevée au ciel » (c’est l’Assomption, aussi nommée « Dormition » en Orient). Et c’est l’aboutissement de ce que les retombées de la déchéance d’Adam et Ève (la séparation d’avec Dieu, donc la propension à pécher et la mort) lui avaient été épargnées dès le sein de sa mère Anne (c’est l’Immaculée Conception), afin que soit pure (c’est-à-dire sainte) celle en qui le Fils de Dieu prendrait chair.  (extrait)

Cliquer ici pour lire l'article:

Informations supplémentaires