Une minute avec Marie - publié le 04 août 2016

Ils prirent leur courage à deux mains et écoutèrent à la porte… (extrait)

Le père Trochu raconte dans son livre sur le Curé d’Ars qu’un jour, des paroissiens curieux montèrent au premier étage de sa maison et entendirent une conversation entre leur curé et une voix de femme. Leur surprise fut indescriptible, car ils savaient leur curé très réservé avec le sexe féminin. Certains d’entre eux assuraient que ce n’était pas la première fois. Ils prirent leur courage à deux mains et écoutèrent à la porte. C’étaient des recommandations : à propos de celui-ci ou de celle-là ! Il était question de veiller sur eux, de les sauver. Une conversation très familière … (extrait)

Cliquer ici pour lire l'article:

Informations supplémentaires