Aleteia - De plus en plus de réfugiés musulmans se convertiraient en Autriche - publié le 04 mai 2016

"Ce baptême pourrait signer mon arrêt de mort."  (extrait)

(...) Les yeux cachés derrière des lunettes de soleil noires, il préfère ne pas dévoiler son nom, par crainte de représailles contre sa famille. « Appelez-moi Christophe, c’est mon nom chrétien. » Christophe est un homme d’âge mûr qui a fui l’Afghanistan et vit depuis 2012 en Autriche. Il deviendra catholique à la fin de l’année, après s’être fait baptiser dans une église de Vienne : « Ce baptême pourrait signer mon arrêt de mort. » (extrait)

Cliquer ici pour lire l'article:

Informations supplémentaires