Au Pakistan, l’éducation chrétienne renaît des cendres islamistes - publié le 24 novembre 2015

Cette année, à Sangota, l'heure de la rentrée a sonné pour les 800 élèves pakistanaises d'un établissement catholique détruit par les talibans en 2008 et reconstruit à neuf.  (extrait)

(...)  En 2008, l’établissement faisait partie des 400 écoles détruites par les talibans qui avaient pris le contrôle de la région en y imposant la charia, privant 80 000 filles d’éducation et laissant des milliers d’enseignantes sans revenus. En 2009, les forces pakistanaises avaient peu à peu repris le contrôle de la vallée reculée de Swat, et les religieuses qui géraient l’établissement scolaire ont alors pu repartir de zéro. « Les ruines carbonisées de l’établissement étaient recouvertes d’épaisses friches. Le gardien de l’établissement avait même installé son bétail dans les ruines de la chapelle, pensant que personne ne reviendrait. Il vivait avec sa famille dans les salles de classe les moins détruites. Il nous a fallu quatre ans pour rebâtir l’école, avant de pouvoir recommencer à enseigner », raconte Sœur Gretta Gill.  (extrait)

Cliquer ici pour lire l'article:

 

Informations supplémentaires