Ni paix ni patrie pour les convertis - publié le 24 novembre 2015

La famille pakistanaise Hussain subit la violence de ses voisins musulmans depuis sa conversion. Et ce malgré son exil en Grande-Bretagne. (extrait)

(...)  Charia dans une banlieue anglaise - Nissar Hussain, son épouse et leurs six enfants vivent à Mannigham, une banlieue de Bradford. Cette famille, d’origine musulmane, s’est convertie au christianisme en 1996. Subissant toutes sortes de vexations de la part de leurs voisins musulmans, les Hussain ont témoigné de l’intolérance religieuse de leurs coreligionnaires auprès du Daily Mail en 2005, puis d’un documentaire de Channel 4, en 2008. Les attaques dont ils étaient la cible se sont alors aggravées. Les enfants étaient ostracisés dans les cours d’école, et les Hussain dénoncés comme apostats. En mars 2015, une altercation opposait M. Hussain et un homme qui avait insulté son épouse, ce qui valait au converti 12 heures dans un poste de police. Il avait demandé, à plusieurs reprises, à la police, de protéger sa famille.  (extrait)

Cliquer ici pour lire l'article:

 

Informations supplémentaires