Le pape François démocratise l’accès aux « nullités » de mariage - publié le 10 septembre 2015

Par deux décrets, le Souverain Pontife simplifie les procédures mais n'ouvre pas la voie pour autant au "divorce chrétien".  (extrait)

À moins d’un mois du second volet du synode des évêques sur la famille, le pape François décide d’aller plus loin dans ses réformes en « allégeant » les procédures de reconnaissance de nullité ou invalidité des liens contractés lors d’un mariage sacramentel. Généralement longue, difficile et chère à obtenir, cette reconnaissance permet aux anciens époux de se remarier religieusement, alors que l’Église refuse le divorce et considère le remariage civil comme une infidélité aux liens conjugaux.  (extrait)

Cliquer ici pour lire l'article:

Informations supplémentaires