"La vérité vous libérera! " - publié le 09 mars 2015

Interpellé par le courage de la vérité de Michel Onfray (philosophe), je me suis risqué à lui envoyer un petit mot. Il a bien voulu me répondre. (Père Gabriel)


Cher ami de la sagesse,

J'ai fait prier pour vous ce matin, car je vous ai entendu sur RMC avec JJ Bourdin, dont j'apprécie la liberté de penser.
Merci pour votre amour de la vérité, qui vous honore, dans un monde du prêt-à-penser et de la désinformation, où le réflexe a pris le pas sur la réflexion. Simple prêtre (ami de Gustave Thibon, pour qui je voue une reconnaissance sans borne), j'ai toujours pensé , que ce qui est important ce n'est pas qui parle, mais ce qui es dit. Et si c'est vrai (marqué du sceau du bon sens), accueilles ces paroles comme un don du Ciel.
J'accueille vos paroles comme tel, parce qu'elles ramènent la politique sur le terrain d'où elle n'aurait jamais dû sortir, le Bien commun.

Enfant, mon père, qui avait fait la guerre de 39-45,  me disait: "Ne sois pas l'homme d'un parti, dans le sens de division dialectique, style droite-gauche, mais l'homme qui défend la dignité et le respect de la personne humaine, dans son intégralité (corps, esprit et âme)." La politique consiste à permettre, au mieux (car nous sommes dans le limité) l'épanouissement de cet homme intégral. Aujourd'hui, on en est très loin. L'homme est volontairement remplacé par l'argent et le pouvoir, et c'est la culture de mort qui prend le dessus.
La France du bon sens est avec vous et se reconnaît dans vos propos.

Je vous souhaite une belle montée vers Pâques en ce temps de Carême. Jésus a osé dire: Je suis le chemin, la vérité et la vie. Et il est mort comme Socrate d'ailleurs, et tant d'autres jusqu'à nos jours, par amour de la vérité.

......................................................................................................Père Gabriel

 


Merci cher curé, cher ami, pour vos propos qui me font plaisir,

 

Je dis aussi que l'athée que je suis préfère un croyant intelligent à un athée imbécile !.

Les partis ont failli, il ne nous reste que la morale, j'essaie de faire mon travail, la france s'effondre, il reste la pratique de nos vertus en attendant le naufrage complet.

Amicalement

Informations supplémentaires