Inde. Les hindouistes s'en prennent à Mère Teresa - publié le 01 mars 2015

Le chef de l’organisation nationaliste hindoue RSS a accusé de prosélytisme la fondatrice des Missionnaires de la Charité.  (extrait)

La Conférence des évêques catholiques de l’Inde a aussitôt réagi.  (extrait)

« Mère Teresa n’a jamais eu d’ordre du jour caché, pas plus qu’elle n’a utilisé son œuvre pour couvrir des conversions. Elle a toujours affirmé que son principal souci était d’apaiser les souffrances des gens et d’aider les pauvres et les souffrants à mener une vie digne et apaisée. À la question sans cesse répétée des motifs qui la poussait à offrir un service si effacé aux pauvres et aux souffrants, elle a toujours répondu qu’elle voulait aider un hindou à vivre en meilleur hindou, un musulman à vivre en meilleur musulman et un chrétien à vivre en meilleur chrétien, dans le respect de la dignité d’être humain de chacun. (…) », peut-on lire dans le communiqué, qui rappelle le prix Nobel de la paix (attribué en 1979) et le prix Bharat Ratna, décoration civile la plus prestigieuse d’Inde, attribuée en 1980 à celle qui sera déclarée bienheureuse en 2003 par le pape Jean-Paul II.  (extrait)

 

Cliquer ici pour lire l'article:

Informations supplémentaires