Communiqué de la Fondation Jérôme Lejeune
Avortement : « le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté »


Les dispositions conduisant à l’extension de l’avortement viennent d’être votées à l’Assemblée nationale. Les débats entendus ces derniers jours démontrent à quel point les responsables politiques français aujourd’hui, le gouvernement et sa majorité, et la plupart des parlementaires de l’opposition, sont déconnectés de la réalité. (extrait)

 

Cliquer ici pour lire le document:

Cliquer ici pour accéder au site de la Fondation:

Informations supplémentaires