Dis-moi Grand-Papa, c’est quoi l’Eucharistie ?


Pour un grand-père qui va souvent communier, je vais, non comme un théologien, mais en homme tout simple, t’aider à découvrir la grandeur et la simplicité de ce Sacrement qui est le cœur de la Foi catholique.

- Dis d’abord ce que veut dire Eucharistie ?

- C’est un mot qui vient du grec. Il signifie « action de grâce ». Comprends bien mon grand, que la grâce est une participation à la Vie Divine. Autrement dit, l’Eucharistie nous fait participer à la vie de Dieu.

- Dans la tradition juive, il y a un geste qui nous fait comprendre la profondeur et le réalisme de celui que Jésus accomplit en rompant le pain et en partageant la coupe avec les apôtres. Pour les juifs, quand deux individus partagent le pain et le vin, cela signifie qu’ils sont en parfait accord, ils ont besoin l’un de l’autre, ils vivent l’un par l’autre, et prennent la même nourriture.

- Pour Jésus, le pain n’est plus le pain. Il se fait pain. Pain pour être celui qui unit l’humanité à son Père.

- Mais comment un homme peut-il devenir pain et vin ?

- Pour que tu puisses vivre et grandir, ton corps a besoin de nourriture. Pour que ton esprit puisse grandir et se développer, nous avons besoin de la Vie de Dieu. Nous croyons par notre baptême que Jésus est Dieu. Jésus nous dit : « Je suis le Pain de Vie, qui vient à moi n’aura plus jamais faim, qui croit en moi n’aura plus jamais soif. » (Jn 6,34) et dans le Deutéronome : « l’homme ne vit pas seulement de pain mais de tout ce qui sort de la bouche de Yahvé. (Dt 8,3) . Jésus utilise aussi du vin. il sait et il nous l’a prouvé à Cana, que nous avons besoin de la joie que procure le vin, aussi indispensable à notre vie que le sang pour le corps.

- C’est l’Esprit Saint qui nous permet, en communiant au corps et au sang de Jésus, de percevoir ce que Jésus fait pour nous.

- Voudrais-tu dire que, par la communion, nous participons à la Vie Divine ?

- Oui. Nous acceptons avec l’aide de l’Esprit Saint de devenir des « Enfants de Dieu ».

- Mais, grand-papa, l’Esprit Saint, tu n’as que ce mot là à la bouche.

- Il t’est déjà arrivé de revivre une pensée grâce à ta mémoire. L’Esprit Saint est la « mémoire vivante de l’Eglise » . Sa force accomplit le miracle.

- L’Eucharistie est le cœur de notre foi catholique. Je te rappelle que catholique signifie universel. Nous trouvons les trois éléments du sacrement. la matière qui est le pain et le vin. la Parole qui est celle de Jésus : « Prenez et mangez, ceci est mon corps, ceci est mon sang ». L’Esprit Saint qui par sa force accomplit ce miracle.

- J’ai eu la joie dans ma vie de communier dans de nombreux pays. J’ai pu prendre conscience que l’Hostie que je recevais d’un prêtre pakistanais était identique à celle que je recevais d’un prêtre japonais. C’est l’universalité de l’Eglise.

- Tu vois, communier nous engage à ne plus vivre pour notre propre compte, mais à vivre au compte du Christ comme dit St Paul : »ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi ».

- Mais c’est tout un programme Grand-Papa !

- Oui, mais chaque fois que nous communions, c’est aussi l’Eglise toute entière qui s’unit par Jésus Christ à Dieu car chacun d’entre nous est Eglise. C’est plus qu’un programme… c’est toute une vie. Nous fêterons à Noël la fête e la naissance de Jésus où Dieu se fait homme par amour pour nous.

....................................................................................François Guez.

 

Informations supplémentaires