Le patriarche Cyrille de Moscou a évoqué avec le secrétaire général du Conseil de l’Europe les unions de même sexe.

 

Selon le primat, l’Église russe est préoccupée « non par le fait même de l’existence de ce péché » qui, comme il l’a mentionné, a toujours existé, et constitue une « affaire privée », mais parce que « pour la première fois dans toute l’histoire du genre humain, le péché est justifié au moyen de la loi ». (extrait)

 

Cliquer ici pour lire l'article:

Informations supplémentaires