Prions les Psaumes avec Jésus - psaume 137 à 140 - février 2013

Psaume 137 (hébreu 138)
Le Seigneur fait tout pour moi

1
De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
tu as entendu les paroles de ma bouche.
Je te chante en présence des anges,
2
vers ton temple sacré, je me prosterne.
Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité,
car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole.
3
Le jour où tu répondis à mon appel,
tu fis grandir en mon âme la force.
4
Tous les rois de la terre te rendent grâce
quand ils entendent les paroles de ta bouche.
5
Ils chantent les chemins du Seigneur :
« Qu’elle est grande, la gloire du Seigneur ! »
6
Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ;
de loin, il reconnaît l’orgueilleux.
7
Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre,
ta main s’abat sur mes ennemis en colère.
Ta droite me rend vainqueur.
8
Le Seigneur fait tout pour moi !
Seigneur, éternel est ton amour :
n’arrête pas l’œuvre de tes mains.


Psaume 138 (hébreu 139)
Seigneur, tu sais

1
Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais !†
2
Tu sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, tu pénètres mes pensées.
3
Que je marche ou me repose, tu le vois,
tous mes chemins te sont familiers.
4
Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres,
déjà, Seigneur, tu le sais.
5
Tu me devances et me poursuis, tu m’enserres,
tu as mis la main sur moi.
6
Savoir prodigieux qui me dépasse,
hauteur que je ne puis atteindre !
7
Où donc aller, loin de ton souffle ?
où m’enfuir, loin de ta face ?
8
Je gravis les cieux : tu es là ;
je descends chez les morts : te voici.
9
Je prends les ailes de l’aurore
et me pose au-delà des mers :
10
même là, ta main me conduit,
ta main droite me saisit.
-o-
11
J’avais dit : « Les ténèbres m’écrasent ! »
mais la nuit devient lumière autour de moi.
12
Même la ténèbre pour toi n’est pas ténèbre,
et la nuit comme le jour est lumière !
13
C’est toi qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
14
Je reconnais devant toi le prodige,
l’être étonnant que je suis :*
étonnantes sont tes œuvres
toute mon âme le sait.
15
Mes os n’étaient pas cachés pour toi*
quand j’étais façonné dans le secret,
modelé aux entrailles de la terre.
16
J’étais encore inachevé, tu me voyais ;*
sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits,
recensés avant qu’un seul ne soit !
-o-
17
Que tes pensées sont pour moi difficiles,
Dieu, que leur somme est imposante !
18
Je les compte : plus nombreuses que le sable !
Je m’éveille : je suis encore avec toi.
23
Scrute-moi, mon Dieu, tu sauras ma pensée ;
éprouve-moi, tu connaîtras mon cœur.
24
Vois si je prends le chemin des idoles,
et conduis-moi sur le chemin d’éternité.


Psaume 139 (hébreu 140)
Contre l’homme violent, défends-moi

2
Délivre-moi, Seigneur, de l’homme mauvais,
contre l’homme violent, défends-moi,
3
contre ceux qui préméditent le mal
et tout le jour entretiennent la guerre,
4
qui dardent leur langue de vipère,
leur langue chargée de venin.
5
Garde-moi, Seigneur, de la main des impies,
contre l’homme violent, défends-moi,
contre ceux qui méditent ma chute,
6
les arrogants qui m’ont tendu des pièges ;
sur mon passage ils ont mis un filet,
ils ont dressé contre moi des embûches.
7
Je dis au Seigneur : « Mon Dieu, c’est toi ! »
Seigneur, entends le cri de ma prière.
8
Tu es la force qui me sauve, Maître, Seigneur ;
au jour du combat, tu protèges ma tête.
9
Ne cède pas, Seigneur, au désir des impies,
ne permets pas que leurs intrigues réussissent !
13
Je le sais, le Seigneur rendra justice au malheureux,
il fera droit au pauvre.
14
Oui, les justes rendront grâce à ton nom,
les hommes droits siégeront en ta présence.


Psaume 140 (hébreu 141)
L’offrande du soir

1
Seigneur, je t’appelle: accours vers moi!
Écoute mon appel quand je crie vers toi!
2
Que ma prière devant toi s’élève comme un encens,
et mes mains, comme l’offrande du soir.
3
Mets une garde à mes lèvres, Seigneur,
veille au seuil de ma bouche.
4
Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal
ni devenir complice des hommes malfaisants.
Jamais je ne goûterai leurs plaisirs:
5
que le juste me reprenne et me corrige avec bonté.
Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête!
Ils font du mal: je me tiens en prière.
6
Voici leurs juges précipités contre le roc,
eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire:
7
«Comme un sol qu’on retourne et défonce,
nos os sont dispersés à la gueule des enfers!»
8
Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître;
tu es mon refuge: épargne ma vie!
9
Garde-moi du filet qui m’est tendu,
des embûches qu’ont dressées les malfaisants.

Informations supplémentaires