Prions les Psaumes avec Jésus - psaume 89 à 92 - février 2013

Psaume 89 (hébreu 90)
Apprends-nous la mesure de nos jours

1
D’âge en âge, Seigneur,
tu as été notre refuge.
2
Avant que naissent les montagnes,†
que tu enfantes la terre et le monde,*
de toujours à toujours,
toi, tu es Dieu.
3
Tu fais retourner l’homme à la poussière ;
tu as dit  : « Retournez, fils d’Adam ! »
4
A tes yeux, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.
5
Tu les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
6
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.
7
Nous voici anéantis par ta colère ;
ta fureur nous épouvante :
8
tu étales nos fautes devant toi,
nos secrets à la lumière de ta face.
9
Sous tes fureurs tous nos jours s’enfuient,
nos années s’évanouissent dans un souffle.
10
Le nombre de nos années ? soixante-dix,
quatre-vingts pour les plus vigoureux !
Leur plus grand nombre n’est que peine et misère ;
elles s’enfuient, nous nous envolons.
-o-
11
Qui comprendra la force de ta colère ?
Qui peut t’adorer dans tes fureurs ?
12
Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
13
Reviens, Seigneur, pourquoi tarder ?
Ravise-toi par égard pour tes serviteurs.
14
Rassasie-nous de ton amour au matin,
que nous passions nos jours
dans la joie et les chants.
15
Rends-nous en joies tes jours de châtiment
et les années où nous connaissions le malheur.
16
Fais connaître ton œuvre à tes serviteurs
et ta splendeur à leurs fils.
17
Que vienne sur nous
la douceur du Seigneur notre Dieu !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains ;
oui, consolide l’ouvrage de nos mains.


Psaume 90 (hébreu 91)
Sous l’abri du Très-Haut

1
Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut
et repose à l’ombre du Puissant,
je dis au Seigneur: «Mon refuge,
2
mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr!»
-o-
3
C’est lui qui te sauve des filets du chasseur
et de la peste maléfique; *
4
il te couvre et te protège.
Tu trouves sous son aile un refuge:
sa fidélité est une armure, un bouclier.
5
Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole au grand jour,
6
ni la peste qui rôde dans le noir,
ni le fléau qui frappe à midi.
7
Qu’il en tombe mille à tes côtés,†
qu’il en tombe dix mille à ta droite, *
toi, tu restes hors d’atteinte.
8
Il suffit que tu ouvres les yeux,
tu verras le salaire du méchant.
9
Oui, le Seigneur est ton refuge;
tu as fait du Très-Haut ta forteresse.
10
Le malheur ne pourra te toucher,
ni le danger, approcher de ta demeure:
11
il donne mission à ses anges
de te garder sur tous tes chemins.
12
Ils te porteront sur leurs mains
pour que ton pied ne heurte les pierres;
13
tu marcheras sur la vipère et le scorpion,
tu écraseras le lion et le Dragon.
-o-
14
«Puisqu’il s’attache à moi, je le délivre;
je le défends, car il connaît mon nom.
15
Il m’appelle, et moi, je lui réponds;
je suis avec lui dans son épreuve.
«Je veux le libérer, le glorifier;†
16
de longs jours, je veux le rassasier, *
et je ferai qu’il voie mon salut.»


Psaume 91 (hébreu 92)
Tes œuvres me comblent de joie

2
Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
3
d’annoncer dès le matin ton amour,
ta fidélité, au long des nuits,
4
sur la lyre à dix cordes et sur la harpe,
sur un murmure de cithare.
5
Tes œuvres me comblent de joie;
devant l’ouvrage de tes mains, je m’écrie:
6
«Que tes œuvres sont grandes, Seigneur!
Combien sont profondes tes pensées!»
7
L’homme borné ne le sait pas,
l’insensé ne peut le comprendre:
8
les impies croissent comme l’herbe,*
ils fleurissent, ceux qui font le mal,
mais pour disparaître à tout jamais.
9
Toi, qui habites là-haut,
tu es pour toujours le Seigneur.
10
Vois tes ennemis, Seigneur,
vois tes ennemis qui périssent,*
et la déroute de ceux qui font le mal.
11
Tu me donnes la fougue du taureau,
tu me baignes d’huile nouvelle;
12
j’ai vu, j’ai repéré mes espions,
j’entends ceux qui viennent m’attaquer.
13
Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban;
14
planté dans les parvis du Seigneur,
il grandira dans la maison de notre Dieu.
15
Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
16
pour annoncer: «Le Seigneur est droit!
Pas de ruse en Dieu, mon rocher!»


Psaume 92 (hébreu 93)
Depuis toujours, tu es

1
Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.
Et la terre tient bon, inébranlable ;
2
dès l’origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.
3
Les flots s’élèvent, Seigneur,
les flots élèvent leur voix,
les flots élèvent leur fracas.
4
Plus que la voix des eaux profondes,
des vagues superbes de la mer,
superbe est le Seigneur dans les hauteurs.
5
Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps.

Informations supplémentaires