Prions les Psaumes avec Jésus - psaume 45 à 48 - février 2013

Psaume 45 (hébreu 46)
Il est avec nous

2
Dieu est pour nous refuge et force,
secours dans la détresse, toujours offert.
3
Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
si les montagnes s’effondrent au creux de la mer;
4
ses flots peuvent mugir et s’enfler,
les montagnes, trembler dans la tempête:
(R/)
(Il est avec nous,
le Seigneur de l’univers;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob!)
5
Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
la plus sainte des demeures du Très-Haut.
6
Dieu s’y tient: elle est inébranlable;
quand renaît le matin, Dieu la secourt.
7
Des peuples mugissent, des règnes s’effondrent;
quand sa voix retentit, la terre se défait.
R/
8
Il est avec nous,
le Seigneur de l’univers;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob!
9
Venez et voyez les actes du Seigneur,
comme il couvre de ruines la terre.
10
Il détruit la guerre jusqu’au bout du monde,
il casse les arcs, brise les lances, incendie les chars:
11
«Arrêtez! Sachez que je suis Dieu.
Je domine les nations, je domine la terre.»
R/
12
Il est avec nous,
le Seigneur de l’univers;
citadelle pour nous,
le Dieu de Jacob!


Psaume 46 (hébreu 47)
Dieu s’élève au-dessus de tous

2
Tous les peuples, battez des mains,
acclamez Dieu par vos cris de joie!
3
Car le Seigneur est le Très-Haut, le redoutable,
le grand roi sur toute la terre,
4
celui qui nous soumet des nations,
qui tient des peuples sous nos pieds;
5
il choisit pour nous l’héritage,
fierté de Jacob, son bien-aimé.
6
Dieu s’élève parmi les ovations,
le Seigneur, aux éclats du cor.
7
Sonnez pour notre Dieu, sonnez,
sonnez pour notre roi, sonnez!
8
Car Dieu est le roi de la terre:
que vos musiques l’annoncent!
9
Il règne, Dieu, sur les païens,
Dieu est assis sur son trône sacré.
10
Les chefs des peuples se sont rassemblés:
c’est le peuple du Dieu d’Abraham.
Les princes de la terre sont à Dieu
qui s’élève au-dessus de tous.


Psaume 47 (hébreu 48)
Dans la ville de notre Dieu

2
Il est grand, le Seigneur, hautement loué,†
dans la ville de notre Dieu,*
3
sa sainte montagne, altière et belle,
joie de toute la terre.
La montagne de Sion, c’est le pôle du monde,
la cité du grand roi;*
4
Dieu se révèle, en ses palais,
vraie citadelle.
5
Voici que des rois s’étaient ligués,
ils avançaient tous ensemble;*
6
ils ont vu, et soudain stupéfaits,
pris de panique, ils ont fui.
7
Et voilà qu’un tremblement les saisit:
douleurs de femme qui accouche;*
8
un vent qui souffle du désert
a brisé les vaisseaux de Tarsis.
9
Nous l’avions entendu, nous l’avons vu
dans la ville du Seigneur, Dieu de l’univers,*
dans la ville de Dieu, notre Dieu,
qui l’affermira pour toujours.
10
Dieu, nous revivons ton amour
au milieu de ton temple.*
11
Ta louange, comme ton nom,
couvre l’étendue de la terre.
Ta main droite qui donne la victoire
12
réjouit la montagne de Sion;*
les villes de Juda exultent
devant tes jugements.
13
Longez les remparts de Sion,
comptez ses tours;*
14
que vos cœurs s’éprennent de ses murs:
contemplez ses palais.
Et vous direz aux âges qui viendront:
15
«Ce Dieu est notre Dieu,*
pour toujours et à jamais,
notre guide pour les siècles.»


Psaume 48 (hébreu 49)
L’homme comblé ne dure pas

2
Écoutez ceci, tous les peuples,
entendez bien, habitants de l’univers,
3
gens illustres, gens obscurs,
riches et pauvres, tous ensemble.
4
Ma bouche dira des paroles de sagesse,
les propos clairvoyants de mon cœur;
5
l’oreille attentive aux proverbes,
j’exposerai sur la cithare mon énigme.
-o-
6
Pourquoi craindre aux jours de malheur
ces fourbes qui me talonnent pour m’encercler,
7
ceux qui s’appuient sur leur fortune
et se vantent de leurs grandes richesses?
8
Nul ne peut racheter son frère
ni payer à Dieu sa rançon:
9
aussi cher qu’il puisse payer,
toute vie doit finir.
10
Peut-on vivre indéfiniment
sans jamais voir la fosse?
11
Vous voyez les sages mourir:
comme le fou et l’insensé ils périssent,
laissant à d’autres leur fortune.
12
Ils croyaient leur maison éternelle,†
leur demeure établie pour les siècles;
sur des terres ils avaient mis leur nom.
R/
13
L’homme comblé ne dure pas:
il ressemble au bétail qu’on abat.
-o-
14
Tel est le destin des insensés
et l’avenir de qui aime les entendre:
15
troupeau parqué pour les enfers
et que la mort mène paître.
A l’aurore, ils feront place au juste;
dans la mort, s’effaceront leurs visages:
pour eux, plus de palais!
16
Mais Dieu rachètera ma vie aux griffes de la mort:
c’est lui qui me prendra.
17
Ne crains pas l’homme qui s’enrichit,
qui accroît le luxe de sa maison:
18
aux enfers il n’emporte rien;
sa gloire ne descend pas avec lui.
19
De son vivant, il s’est béni lui-même:
«On t’applaudit car tout va bien pour toi!»
20
Mais il rejoint la lignée de ses ancêtres
qui ne verront jamais plus la lumière.
R/
21
L’homme comblé qui n’est pas clairvoyant
ressemble au bétail qu’on abat.

Informations supplémentaires