Prions les Psaumes avec Jésus - psaume 37 à 40 - février 2013

Psaume 37 (hébreu 38)
Ne m’abandonne jamais

2
Seigneur, corrige-moi sans colère
et reprends-moi sans violence.
3
Tes flèches m’ont frappé,
ta main s’est abattue sur moi.
4
Rien n’est sain dans ma chair sous ta fureur,
rien d’intact en mes os depuis ma faute.
5
Oui, mes péchés me submergent,
leur poids trop pesant m’écrase.
6
Mes plaies sont puanteur et pourriture :
c’est là le prix de ma folie.
7
Accablé, prostré, à bout de forces,
tout le jour j’avance dans le noir.
8
La fièvre m’envahit jusqu’aux moelles,
plus rien n’est sain dans ma chair.
-o-
9
Brisé, écrasé, à bout de forces,
mon cœur gronde et rugit.
10
Seigneur, tout mon désir est devant toi,
et rien de ma plainte ne t’échappe.
11
Le cœur me bat, ma force m’abandonne,
et même la lumière de mes yeux.
12
Amis et compagnons se tiennent à distance,
et mes proches, à l’écart de mon mal.
13
Ceux qui veulent ma perte me talonnent,
ces gens qui cherchent mon malheur ;
ils prononcent des paroles maléfiques,
tout le jour ils ruminent leur traîtrise.
-o-
14
Moi, comme un sourd, je n’entends rien,
comme un muet, je n’ouvre pas la bouche,
15
pareil à celui qui n’entend pas,
qui n’a pas de réplique à la bouche.
16
C’est toi que j’espère, Seigneur :
Seigneur mon Dieu, toi, tu répondras.
17
J’ai dit: «Qu’ils ne triomphent pas,
ceux qui rient de moi quand je trébuche ! »
18
Et maintenant, je suis près de tomber,
ma douleur est toujours devant moi.
19
Oui, j’avoue mon péché,
je m’effraie de ma faute.
20
Mes ennemis sont forts et vigoureux,
ils sont nombreux à m’en vouloir injustement.
21
Ils me rendent le mal pour le bien ;
quand je cherche le bien, ils m’accusent.
22
Ne m’abandonne jamais, Seigneur,
mon Dieu, ne sois pas loin de moi.
23
Viens vite à mon aide,
Seigneur, mon salut !


Psaume 38 (hébreu 39)
L’homme n’est qu’un souffle

2
J’ai dit: «Je garderai mon chemin
sans laisser ma langue s’égarer;
je garderai un bâillon sur ma bouche,
tant que l’impie se tiendra devant moi.»
3
Je suis resté muet, silencieux;
je me taisais, mais sans profit.*
Mon tourment s’exaspérait,
4
mon cœur brûlait en moi.
Quand j’y pensais, je m’enflammais,
et j’ai laissé parler ma langue.
5
Seigneur, fais-moi connaître ma fin,
quel est le nombre de mes jours:
je connaîtrai combien je suis fragile.
6
Vois le peu de jours que tu m’accordes:
ma durée n’est rien devant toi.
L’homme ici-bas n’est qu’un souffle;
7
il va, il vient, il n’est qu’une image.
Rien qu’un souffle, tous ses tracas;
il amasse, mais qui recueillera?
-o-
8
Maintenant, que puis-je attendre, Seigneur?
Elle est en toi, mon espérance.
9
Délivre-moi de tous mes péchés,
épargne-moi les injures des fous.
10
Je me suis tu, je n’ouvre pas la bouche,
car c’est toi qui es à l’œuvre.
11
Éloigne de moi tes coups:
je succombe sous ta main qui me frappe.
12
Tu redresses l’homme en corrigeant sa faute,†
tu ronges comme un ver son désir;*
l’homme n’est qu’un souffle.
13
Entends ma prière, Seigneur, écoute mon cri;
ne reste pas sourd à mes pleurs.
Je ne suis qu’un hôte chez toi,
un passant, comme tous mes pères.
14
Détourne de moi tes yeux, que je respire
avant que je m’en aille et ne sois plus.


Psaume 39 (hébreu 40)
Voici, je viens

2
D’un grand espoir
j’espérais le Seigneur :*
il s’est penché vers moi
pour entendre mon cri.
3
Il m’a tiré de l’horreur du gouffre,
de la vase et de la boue ;*
il m’a fait reprendre pied sur le roc,
il a raffermi mes pas.
4
Dans ma bouche il a mis un chant nouveau,
une louange à notre Dieu.*
Beaucoup d’hommes verront, ils craindront,
ils auront foi dans le Seigneur.
5
Heureux est l’homme
qui met sa foi dans le Seigneur*
et ne va pas du côté des violents,
dans le parti des traîtres.
6
Tu as fait pour nous tant de choses,
toi, Seigneur mon Dieu !*
Tant de projets et de merveilles :
non, tu n’as point d’égal !
Je les dis, je les redis encore ;*
mais leur nombre est trop grand !
-o-
7
Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice,
tu as ouvert mes oreilles ;*
tu ne demandais ni holocauste ni victime,
8
alors j’ai dit : « Voici, je viens.
« Dans le livre, est écrit pour moi
9
ce que tu veux que je fasse.*
Mon Dieu, voilà ce que j’aime :
ta loi me tient aux entrailles. »
10
J’annonce la justice
dans la grande assemblée ;*
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
Seigneur, tu le sais.
11
Je n’ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur,†
je n’ai pas caché ta fidélité, ton salut ;*
j’ai dit ton amour et ta vérité
à la grande assemblée.
12
Toi, Seigneur,
ne retiens pas loin de moi ta tendresse ;*
que ton amour et ta vérité
sans cesse me gardent !
-o-
13
Les malheurs m’ont assailli :*
leur nombre m’échappe !
Mes péchés m’ont accablé :
ils m’enlèvent la vue !*
Plus nombreux que les cheveux de ma tête,
ils me font perdre cœur.
14
Daigne, Seigneur, me délivrer ;
Seigneur, viens vite à mon secours !*
17
Mais tu seras l’allégresse et la joie
de tous ceux qui te cherchent ;*
toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! »
ceux qui aiment ton salut.
18
Je suis pauvre et malheureux,
mais le Seigneur pense à moi.*
Tu es mon secours, mon libérateur :
mon Dieu, ne tarde pas !


Psaume 40 (hébreu 41)
Je saurai que tu m’aimes

2
Heureux qui pense au pauvre et au faible:
le Seigneur le sauve au jour du malheur!
3
Il le protège et le garde en vie, heureux sur la terre.
Seigneur, ne le livre pas à la merci de l’ennemi!
4
Le Seigneur le soutient sur son lit de souffrance:
si malade qu’il soit, tu le relèves.
5
J’avais dit: «Pitié pour moi, Seigneur,
guéris-moi, car j’ai péché contre toi!»
6
Mes ennemis me condamnent déjà:
«Quand sera-t-il mort? son nom, effacé?»
7
Si quelqu’un vient me voir, ses propos sont vides;
il emplit son cœur de pensées méchantes,
il sort, et dans la rue il parle.
8
Unis contre moi, mes ennemis murmurent,
à mon sujet, ils présagent le pire:
9
«C’est un mal pernicieux qui le ronge;
le voilà couché, il ne pourra plus se lever.»
10
Même l’ami, qui avait ma confiance
et partageait mon pain, m’a frappé du talon.
11
Mais toi, Seigneur, prends pitié de moi;
relève-moi, je leur rendrai ce qu’ils méritent.
12
Oui, je saurai que tu m’aimes
si mes ennemis ne chantent pas victoire.
13
Dans mon innocence tu m’as soutenu
et rétabli pour toujours devant ta face.
14
Béni soit le Seigneur,
Dieu d’Israël,*
depuis toujours et pour toujours!
Amen! Amen!

Informations supplémentaires