Psaume 9a
Tu as jugé avec justice


2
De tout mon cœur, Seigneur, je rendrai grâce,
je dirai tes innombrables merveilles ;
3
pour toi, j’exulterai, je danserai,
je fêterai ton nom, Dieu Très-Haut.
4
Mes ennemis ont battu en retraite,
devant ta face, ils s’écroulent et périssent.
5
Tu as plaidé mon droit et ma cause,
tu as siégé, tu as jugé avec justice.
6
Tu menaces les nations, tu fais périr les méchants,
à tout jamais tu effaces leur nom.
7
L’ennemi est achevé, ruiné pour toujours,
tu as rasé des villes, leur souvenir a péri.
8
Mais il siège, le Seigneur, à jamais :
pour juger, il affermit son trône ;
9
il juge le monde avec justice
et gouverne les peuples avec droiture.
10
Qu’il soit la forteresse de l’opprimé,
sa forteresse aux heures d’angoisse :
11
ils s’appuieront sur toi, ceux qui connaissent ton nom ;
jamais tu n’abandonnes, Seigneur, ceux qui te cherchent.
12
Fêtez le Seigneur qui siège dans Sion,
annoncez parmi les peuples ses exploits !
13
Attentif au sang versé, il se rappelle,
il n’oublie pas le cri des malheureux.
14
Pitié pour moi, Seigneur,
vois le mal que m’ont fait mes adversaires,*
toi qui m’arraches aux portes de la mort ;
15
et je dirai tes innombrables louanges
aux portes de Sion,*
je danserai de joie pour ta victoire.
16
Ils sont tombés, les païens, dans la fosse qu’ils creusaient ;
aux filets qu’ils ont tendus, leurs pieds se sont pris.
17
Le Seigneur s’est fait connaître : il a rendu le jugement,
il prend les méchants à leur piège.
18
Que les méchants retournent chez les morts,
toutes les nations qui oublient le vrai Dieu !
19
Mais le pauvre n’est pas oublié pour toujours :
jamais ne périt l’espoir des malheureux.
20
Lève-toi, Seigneur : qu’un mortel ne soit pas le plus fort,
que les nations soient jugées devant ta face !
21
Frappe-les d’épouvante, Seigneur :
que les nations se reconnaissent mortelles !

 


Psaume9b (hébreu 10)
Tu entends le désir des pauvres

1
Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin ?
Pourquoi te cacher aux jours d’angoisse ?
2
L’impie, dans son orgueil, poursuit les malheureux :
ils se font prendre aux ruses qu’il invente.
3
L’impie se glorifie du désir de son âme,
l’arrogant blasphème, il brave le Seigneur ;
4
plein de suffisance, l’impie ne cherche plus :
« Dieu n’est rien », voilà toute sa ruse.
5
À tout moment, ce qu’il fait réussit ;†
tes sentences le dominent de très haut.*
(Tous ses adversaires, il les méprise.)
6
Il s’est dit : « Rien ne peut m’ébranler,
je suis pour longtemps à l’abri du malheur. »
7
Sa bouche qui maudit n’est que fraude et violence,
sa langue, mensonge et blessure.
8
Il se tient à l’affût près des villages,
il se cache pour tuer l’innocent.
Des yeux, il épie le faible,
9
il se cache à l’affût, comme un lion dans son fourré ;
il se tient à l’affût pour surprendre le pauvre,
il attire le pauvre, il le prend dans son filet.
10
Il se baisse, il se tapit ;
de tout son poids, il tombe sur le faible.
11
Il dit en lui-même : « Dieu oublie !
il couvre sa face, jamais il ne verra ! »
12
Lève-toi, Seigneur ! Dieu, étends la main !
N’oublie pas le pauvre !
13
Pourquoi l’impie brave-t-il le Seigneur
en lui disant : « Viendras-tu me chercher ? »
14
Mais tu as vu : tu regardes le mal et la souffrance,
tu les prends dans ta main ;
sur toi repose le faible,
c’est toi qui viens en aide à l’orphelin.
15
Brise le bras de l’impie, du méchant ;
alors tu chercheras son impiété sans la trouver.
16
A tout jamais, le Seigneur est roi :
les païens ont péri sur sa terre.
17
Tu entends, Seigneur, le désir des pauvres,
tu rassures leur cœur, tu les écoutes.
18
Que justice soit rendue à l’orphelin,
qu’il n’y ait plus d’opprimé,*
et que tremble le mortel, né de la terre !


Psaume 10 (hébreu 11)
Il garde les yeux ouverts sur le monde

1
Auprès du Seigneur j’ai mon refuge.†
Comment pouvez-vous me dire:
oiseaux, fuyez à la montagne!
2
Voici que les méchants tendent l’arc:†
ils ajustent leur flèche à la corde
pour viser dans l’ombre l’homme au cœur droit.
3
Quand sont ruinées les fondations,
que peut faire le juste?
4
Mais le Seigneur, dans son temple saint,†
le Seigneur, dans les cieux où il trône,
garde les yeux ouverts sur le monde.
Il voit, il scrute les hommes;†
5
le Seigneur a scruté le juste et le méchant:
l’ami de la violence, il le hait.
6
Il fera pleuvoir ses fléaux sur les méchants,†
feu et soufre et vent de tempête;
c’est la coupe qu’ils auront en partage.
7
Vraiment, le Seigneur est juste;†
il aime toute justice:
les hommes droits le verront face à face.


Psaume 11 (hébreu 12)
Toi, tu tiens parole

2
Seigneur, au secours ! Il n’y a plus de fidèle !
La loyauté a disparu chez les hommes.
3
Entre eux la parole est mensonge,
cœur double, lèvres menteuses.
4
Que le Seigneur supprime ces lèvres menteuses,
cette langue qui parle insolemment,
5
ceux-là qui disent : « Armons notre langue !
A nous la parole ! Qui sera notre maître ? »
6
– « Pour le pauvre qui gémit,
le malheureux que l’on dépouille,†
maintenant je me lève, dit le Seigneur ;*
à celui qu’on méprise, je porte secours. »
7
Les paroles du Seigneur sont des paroles pures,
argent passé au feu, affiné sept fois.
8
Toi, Seigneur, tu tiens parole,
tu nous gardes pour toujours de cette engeance.
9
De tous côtés, s’agitent les impies :
la corruption gagne chez les hommes.


Psaume 12 (hébreu 13)
Vas-tu m’oublier?

2
Combien de temps, Seigneur, vas-tu m’oublier,
combien de temps, me cacher ton visage ?
3
Combien de temps aurai-je l’âme en peine
et le cœur attristé chaque jour ?*
Combien de temps mon ennemi sera-t-il le plus fort ?
4
Regarde, réponds-moi, Seigneur mon Dieu !*
Donne la lumière à mes yeux,
garde-moi du sommeil de la mort ;
5
que l’adversaire ne crie pas : « Victoire ! »
que l’ennemi n’ait pas la joie de ma défaite !
6
Moi, je prends appui sur ton amour ;†
que mon cœur ait la joie de ton salut !
Je chanterai le Seigneur pour le bien qu’il m’a fait.

Informations supplémentaires