Ce soir, enfin la fin d'Inquisitio - 26 juillet 2012

 

Ce soir, enfin la fin d'Inquisitio...

 

De : Frigide Barjot

Paris, le 25 juillet 2012


… Mais pas celle de notre demande de débat à France Télévisions !


…Parce qu'hier sur
le blog d'ARTE et ce matin sur Europe 1, mon ami Nicolas Cuche, sans doute un peu aigri par l'annonce d'une  deuxième saison d'Inquisitio, craignez-les comme la peste !,compromise par des scores d'audience en chute libre, a commencé à lâcher les grands mots d'"extrémistes" à l'encontre des catholiques qui ont manifesté pacifiquement, culturellement (avec notamment l'Inquisition pour les Nuls), et même parodiquement, (revoir ici la Bande annonce hilarante face à) leur tristesse de voir encore, et devant le plus grand nombre, abimer leur foi, leur Eglise, leurs pasteurs et leurs Saints, sous couvert de divertissement estival !
Car il s'agit bien de tristesse, pas de colère, encore moins de violence, que nous ressentons au terme de celle de ces 8 épisodes : quand les mots sont ces
1000 signes de Mgr Bernard Podvin, je me pose la question de quel "extrêmisme" on nous parle  ! Et j'en profite pour remercier ici le porte-parole des évêques de France d'avoir pris la parole dès le début de la série, sans crainte de se faire traiter de tous les noms, dont celui de  "condamnateur , en colère", j'en passe et des meilleures ! 
Alors, vous aussi, vous pouvez en faire autant directement sur son mail, et remercier
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. de sa mesure et de son calme dans la réaction.

Parce qu'est-il vraiment indispensable, pour divertir le bon peuple athée, de lui servir des répliques aussi peu amènes que celle-ci, tout droit tirée du dernier épisode de ce soir : " «
Tu es capable de trahir sans faire de sentiment, tu as l’étoffe d’un évêque » ! Allez, on se calme et on boit frais, avec nos évêques, à St Tropez !

En face de ces provocations, la seule demande "extrême" que nous formulons (enfin, ceux qui ont suivi ma proposition reprise par le
Collectif Foi et Culture et par d'autres),  c'est celle d'être respectés dans notre foi – une bonne fois pour toute, est-il permis de croire en paix et en Dieu, Père-Fils-Esprit, dans notre pays ? – et notre dignité de catholique, par l'organisation d'un débat de la vérité sur cette période de l'histoire de l'Eglise et de la France.

Alors pour fêter les deux derniers épisodes d' "
INQUISITIO, craignez les comme la peste" !, qui ne rattrapent pas le reste de la série – vous pouvez vous en assurer sans ouvrir votre Télé et sans quitter votre ordinateur par un simple clic sur l'excellent résumé de Thibaut Dary, porte-parole du Collectif Foi et Culture,  faites vous aussi entendre votre foi en renouvelant votre demande au président de France Télévisions de rétablir la vérité historique et notre dignité de catholiques blessés…

IL vous suffit de recopier (ou remanier à votre goût)  la lettre au président Pflimlin (
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ), que vous trouverez ci-dessous.
En précisant que vous mettez en copie le président Boyon du CSA (
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ), et tous les intervenants qu'il vous semble utile de prévenir !

ET moi je me charge de transmettre l'ensemble de vos mails à celui que j'ai alerté depuis le début de notre "extrêmisme", mon ami le réalisateur Nicolas Cuche, premier concerné par ce devoir de vérité … et d'amitié !


Frigide Barjot, parodiste oui, mais catholique !
www.frigidebarjot.com
facebook.com/frigide.barjot
twitter.com/FrigideBarjot

Marre de Frigide Barjot ? :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Informations supplémentaires